Passion

Découvrez ma passion, quelques instants de vie… N’hésitez pas à laisser vos commentaires, vos idées.

3 chevaux au « travail », 3 séances extras !

1/ Walk
Je commence donc avec Walk. Je décide de travailler sur ses arrêts, en cercle et en ligne droite, que je trouve « long ». Surtout du trot, ou il marche avant l’arrêt. Pour l’aider on commence au pas, puis pour le trot, je lui correct au trot, entre les deux barres. Mais avant le travail, une odeur….
DSC_0054 DSC_0053
DSC_0052
Quelle odeur ?
2/ Ténébra
Pour Ténébra ce sera les arrêts sur le cercle mais face à moi ! car en liberté elle ne me les fait plus du tout et en longe pas top….alors que l’arrêt sur le cercle est parfait…On commence donc en longe, puis galop en liberté…bien sûr, elle ne peut pas s’empêcher d’aller sur les barres (mal rangées) au sol ! Et on retravaille les arrêts face à moi en liberté ! Et là, pour se mettre face à moi, elle me faisait de magnifiques rebonds !
3/ Dipti
Alors, ayant vu que j’avais donné une pomme à sa mère (ou du moins quelque chose, elle était dans le pré), elle vient dans la carrière sans problème et commence à chercher quand je lui mets le licol…
Pour la deuxième fois, donc pour elle : travail avec l’odeur des carottes / pommes, mais sans y avoir le droit !
Ce n’est pas facile pour elle, mais elle me donne très bien les cercles pas et trot, avec de beaux arrêts !
Je décide de tenter la liberté… et là… direct elle me fait un cercle, autour de moi, au trot… bien sur elle tente de voir si, enfin, elle va avoir sa carotte, je dis non et l’éloigne un peu de moi…elle repart au trot à l’autre main et s’arrête, mais parfaitement, à ma demande. J’enlève le licol, je prends en main mon matériel, elle reste là un peu collante, mais sans plus chercher, je lui demande de me suivre jusqu’à l’entrée, et là seulement je lui donne sa carotte ! !
Je m’aperçois de deux choses avec elle… elle apprendrait extrêmement vite avec des récompenses friandises, c’est clair que si j’étais pressée…. Seulement en contrepartie, je crois qu’on arriverait aussi très vite à des agacements de sa part, voir « brusqueries », si elle n’était pas récompensée assez vite….
Encore une fois, pas de récompense friandises avant la fin des séances ! Mais, elle m’a fait une belle surprise pour la liberté !
Une journée bien remplie, fini par 2h de tennis avec une copine, ses deux enfants et Antoine.

Dipti au « travail »

Dès la deuxième séance sur le cercle, je savais qu’elle anticipait… mais alors aujourd’hui ^^ ….
Je commence par Dipti. Ténébra restera près de la carrière tout le temps.
Le travail psychologique du jour ^^ :
1/apprendre à travailler sans s’occuper des carottes qui sont la poche du pull !
2/ ne pas « trop » anticiper !
3/ la PATIENCE !
On commence par du mener avec arrêt, pas trop concentrée aujourd’hui, je ne les ai pas de suite… Passage au pas, au-dessus d’une barre…alors quelque soit la hauteur du tronc, dans la forêt, elle va le passer sans se poser de questions… là, c’est une autre histoire ! On finit quand même par le passer dans les deux sens, calmement.
On retravaille sur le déplacement des postérieurs à distance, et on voit les épaules. Pour éviter qu’elle n’avance trop, (et sur moi), je la mets face à la clôture, elle va même me faire deux pas du déplacement latéral !
Ensuite, à peine, je commence à me mettre en position, qu’elle est déjà sur le cercle et part au trot ! Je la reprends pour la faire partir au pas, elle fait un demi-cercle et s’arrête en me regardant ! Je lui demande de repartir, elle repart au pas, je dis « bien », elle s’arrête ! Hum !
Je lui redemande de partir, elle tente le passage au trot, le pas, pour s’arrêter à chaque fois d’elle-même, à chaque fois je la fais repartir jusqu’à ce que ce soit moi qui demande…elle s’agace, gratte de l’antérieur, et me fait même un changement de main (peut être pense-t-elle que je lui demanderai de s’arrêter plus vite si on fait de suite le deuxième sens !)… Comme je ne cède toujours pas et lui redemande de partir, elle part assez brutalement et prend le galop ! Fait son demi-cercle et s’arrête en me regardant ! Non, toujours pas ! On parvient, enfin, à avoir un cercle complet au pas, un arrêt, et un cercle au trop suivi d’un arrêt parfait là pour le coup, aux deux mains !
On terminera là-dessus ! Elle peut avoir sa carotte (qu’elle avait oubliée !)
Avec Ténébra, c’est en longe le travail sur incurvation et les engagements du postérieur, le gauche n’engage pas assez… J’attends le rendez-vous avec Xavier pour ses pieds, puis avec Alexia pour le dos.
Elle fait par contre de belles mises en places et étirement ; puis galop en liberté et on termine sur le roll back (ça c’est une petite habitude), et carotte bien sûr !
Deux belles séances, et où je vois bien qu’avec Dipti, ce sera sans doute moins « simple » qu’avec sa mère ^^ ! Mais en même temps, elle apprend vite et me « colle » de moins en moins !
Encore un régal avec ces deux séances !
Je n’ai pas pris de films, ni photos, car je voulais rester concentrée et je me suis aperçu que j’avais des originalités, et des choses parfaites, quand je ne m’occupais que d’elles !

En dextre

Première ressortie après le shiatsu de Ténébra, Dipti, Limpio et Batou ! Nous partons donc, Claire et moi, avec les 4, en dextre…
Le top…bon un peu sportif au début !! On les sent bien en pleine forme, tous !!
2015.02.22.dextre.4.d
On croise pas mal de chevaux, on a même fait peur à un cavalier avec sa jument. Elle voulait carrément faire demi-tour !! Elle nous regardait complètement apeurée !
Moi, j’étais aux anges ! Je n’ai jamais eu Dipti aussi bien !!
En même temps, je n’étais pas sure à 100% de vouloir la prendre, j’avais, donc, juste pris le licol avec moi mais elle n’est pas venue au paddock, le temps que je préparais sa mère…
Par contre, voilà qu’elle nous suit vers le SAS. Je fais rentrer Ténébra, et la regarde. Je lui dis : « Tu es sure de vouloir venir ? Pas de campage ? » Je lui montre le licol, elle le sent et attend, j’ouvre le SAS, elle entre et se plante devant le portail … Je mets le licol, brossage et soins des pieds des deux.
Et là, le top !!! Elle a été extra les 2 heures ou nous sommes sorties !! Je pense qu’elle a eu un vrai déclic lors de la balade à pied, où je l’ai obligée à rester devant tout le temps ! (enfin obligée au début, car, après, elle y trottait pour y aller)… là -pour la première fois- aucun campage, passe partout sans tirer (marres, gadoue…), reste à mes côtés et ne m’arrache pas les bras quand elle galope alors que sa mère est au trot , ne cherche pas à doubler complètement, et sait revenir à sa place (derrière) si le chemin est étroit !! Quand elle vient à nos côtés, elle regarde toujours sa mère ! ! Je pense que Ténébra aussi, a compris qu’elle pouvait (devait) laisser venir Dipti…
Il faudra juste que je fasse attention, parce que du coup, elle se colle un peu à ma jambe !! et n’hésite pas à pousser sa mère sur le côté, pour éviter un endroit !
2015.02.22.dextre.4.b-001
Super bon aprèm quoi ! Le soleil, la copine, et 4 chevaux extra… même si nos deux plus vieux ne nous ont pas forcément aidé dans nos « difficultés^^ … Style : ma Dipti qui fait un tour complet autour d’un arbre (mais tout fin, si elle avait tiré ça cassait ^^), Ténébra ne comprenait pas bien ce qu’elle devait faire ^^ , et Limpio qui ne veut pas s’arrêter pour laisser boire Batou ^^ !

J’adore mon vétérinaire

C’est une personne qui est très à l’écoute, pédagogue et de bon conseil ! Et en plus, il ne m’a fait que des compliments :D
Ce matin, c’est rappel de vaccins pour Leila et Dipti…dans la foulée, Ténébra a eu aussi le sien ! Heureusement que j’avais apporté son carnet (c’était le 28 pour elle !).
On commence par Leila, il la trouve splendide « un beau poil, un bon poids, calme et en forme ! », en jetant un œil sur les autre : « d’ailleurs tous vos chevaux sont beaux et en forme ! »
A Dipti : pour son nez, il faudra peut-être, mais pas avant un an, « couper » ce petit bout, qui devrait quand même déjà s’aplatir un peu (peu de chance que ça tombe seul). on ne fait plus de soin. Elle a montré quand quelque chose l’ennuyait un peu, grattage et oreilles baissées, mais a été très sage quand même.
Elle a un super bon cœur ! Toujours lent et régulier et avec une très bonne impulsion (je ne sais plus exactement le terme).
Pendant ce temps, à part Ténébra (mais comme d’hab hein…), les autres arrivent, Leila n’est pas partie !
– « Normalement, les chevaux, quand ils voient un véto, ils se barrentttttt ! (dis-je en les faisant reculer !)
– Normalement oui ! mais ils sont en confiance, c’est calme, vous êtes calme, ils sont bien ! »
Ça fait trop plaisir !
ET le top, quand même, c’est Ténébra ! De 42 de fréquence cardiaque, quand je l’ai eu, à 36 il y a deux ans…là on a un 28 !!!! Il l’a repris deux fois ! En disant c’est même presque 27 !!!! En pleine forme quoi !
Du coup, il a relancé l’idée de lui faire faire une 20 km !

Nous avons aussi parlé de Jo. On tente un autre médicament plus ciblé pour la douleur des articulations. Donc si pas d’amélioration dans sa démarche et comportement, ça pourrait être de nouveau neurologique… En en parlant, forcément, j’ai les larmes aux yeux qui sont arrivées…
Il m’a juste dit : « vous n’êtes pas prête et lui non plus certainement ! Fiez-vous à votre intuition ! Je suis sûr que vous saurez quand il faudra ! »
Et même si ce matin à 1h30, j’ai dû me lever car il s’est retrouvé couché sur le carrelage et a appelé , que je me suis dit à ce moment-là, ça ne va plus être possible… là, quand je le regarde, et il y a deux jours quand il a tout fait pour que je me lève, (comme il faisait dès qu’il est arrivé à la maison, pour se coucher tranquille dans son panier… !), je me dis que, non, ce n’est pas le jour !
Je sais qu’il ne reste certainement pas des mois, je dois me préparer, mais aujourd’hui, ce n’est pas le jour….

5 minutes d’observation

Aujourd’hui, j’avais des chevaux câlins / collants…à part…bien sûr….Ténébra !
Pendant que je ramassais mes crottins, ils sont venus à tour de rôle me réclamer des caresses… Dipti par les flancs, Néo par le nez, Amour par le cul et Leila… elle, elle m’a suivi quand je suis allée vider la brouette, et a attendu, pas loin, que je vienne vers elle.
Mais Amour et Dipti sont deux jaloux ! Chaque fois que l’un venait vers moi, l’autre tentait de le pousser pour prendre la place !
Après manger, Néo part sur la deuxième parcelle, Leila et Amour vont pour le suivre mais s’arrêtent à l’entrée… Leila n’aime pas cette entrée… Ils se tournent autour, Amour fait son flehmen et…Leila lui montre ses fesses, la queue en l’air…. En chaleur à cette époque ??
Dipti, me voyant dans la carrière, vient vers moi, puis ne pouvant venir plus, va rejoindre les deux autres…Sauf que… Amour n’est pas d’accord ! Et l’oblige à faire demi-tour…enfin, pas complètement, car elle ira se réfugier vers Leila. Et puis, elle répond un peu !
VID_20150122_152616 VID_20150122_152616-001
Et là je passe 5 minutes à observer et filmer ! Dipti se retrouve coincée avec les fils de la carrière, Amour et Leila qui la poussaient, mordillaient…J’ai eu peur un moment qu’elle ne passe par les fils !
Mais non, désinvolte, elle passe sous l’encolure de l’une et lève ses fesses à l’autre ^^ !
Ils broutent un peu et Dipti commence à s’éloigner… Amour suit…ou plutôt la « pousse »… Dipti se rebiffe, Amour lui mord les fesses, qu’elle lève… Ça part au galop, ils se font face, petit cabré et on repart…Leila les suit en observant, de loin…
VID_20150122_152616-002
Je me suis éclatée, encore une fois à les voir faire ! Même si j’ai mis le double de temps pour ramasser mes crottins, et que je ne suis pas repartie à « l’heure » ^^ !

Une journée « anniversaire »

Arrivée au pré à 9h00 avec -8 !! 3 brouettes de crottins (même gelés, je les ramasse^^) ! Parfois, je dois m’aider d’un coup de pied pour décoller… Je prends un peu de retard pour préparer Ténébra et Dipti…
Dipti ne semble pas bien motivée à sortir !! Elle ne vient même pas à la barrière, je dois aller la chercher et l’obliger, au départ, à me suivre !!
10h30 à cheval avec Claire ! Même pas froid ! Et nous y allons avec les 4 !
DCIM100GOPRO 2014.12.29.dextre.4.d
Merci Dipti d’avoir pété un mousqueton, ça faisait longtemps ! A sa décharge, Ténébra a avancé trop vite sur une plaque de glace et Dipti a besoin de voir où elle va !
Et encore merci Dipti, pour le pipi sur la poignée de la longe ^^ !
DCIM100GOPRO
Au retour, je lâche complètement Ténébra qui, du coup, passe devant ! Dipti essai de la suivre mais je la tiens… Assez vite, elle va se caler derrière Batou et Limpio (après avoir essayé de passer de chacun de leur côté^^), et marche à mes côtés !
DCIM100GOPRO
On rejoint Sabine pour aller manger vers 13h00 sauf que le lundi…. tout est fermé !!! On finit par trouver une petite brasserie sympa… merci Claire pour le repas :))
Nous retournons au pré… je remets un peu de foin, je nourris et en partant je vais voir les bacs à eau et là…… cata !! De l’eau coule du tuyau, il y a une petite marre… je vérifie, c’est fermé mais ça fuit… je vais voir au compteur….CATA ! Il est sous la flotte ….marron… je dois mettre mon bras jusqu’au coude…dans l’eau gelée (mon bras était rouge !) et je ne trouvais pas le robinet !!!
Une fois éteint là, ça ne fuyait plus au robinet…demain je regarde si l’eau est montée au compteur…
J’espère qu’il n’y a pas une canalisation de pétée ! …
Allez … on n’y pense plus et on va continuer la soirée (enfin quand mon mari sera rentré^^)

Une journée « Porte ouverte »

Déjà le mois de décembre !! Et bientôt ce sera la fin d’une année…et une de plus pour moi !
Mais en attendant, ce sont mes impressions sur une journée « Porte ouverte » et « découverte » dont j’aimerais faire part.
Il ne fait pas chaud, le brouillard ne se lèvera pas de la journée…
Nous sommes accueillis par Eva REIFLER, instructrice en approche Eponaquest, de Visionpure, et Éric WINCKERT, formateur à Visions for Leaders, qui nous présentent Visionpure.
Visionpure :
– Centre de développement personnel guidé par le cheval.
– Structure de référence de l’approche Eponaquest en France
Eponaquest :
– Initiée aux USA par Linda Kohanov (auteur du Tao du cheval en 1997)
– Le développement personnel basé sur la communication non-verbale et les relations homme-cheval.

Après les présentations, l’explication pour le déroulement de la journée, où trouver la supère bonne soupe, les hot dog et pâtisseries, sans oublier le café à disposition pour nous réchauffer, nous pouvons au choix commencer par un des deux ateliers.
– Cécile Gilbert Kawano qui nous montrera l’approche d’Epona. On a comme partenaire : Din Hollywood Dubois surnommée N’Joy (la maman), Zip in the morning (le papa) et leur poulain de 6 mois : Hollywood Zips Eywa
– Éric nous fera faire un petit exercice avec Zaki Rej, pour commencer et Duke pour le remplacer.

Je choisi de commencer avec Cécile. Elle nous explique l’approche, à quel moment où nous devons nous arrêter parce qu’il nous a fait un signe, et l’attitude à avoir (pour redonner confiance)… puis c’est à notre tour. Les personnes qui essaient avant moi, le feront toutes avec N’Joy et Eywan. Je choisi Zip et Eywan.
Zip est très subtil !
2014.11.30.vision.pure.b.zip.in.the.morning 2014.11.30.vision.pure.e.Hollywood.Zips.Eywa
Cet exercice, je le fais comme Cécile l’a demandé mais je ne la reproduirai pas exactement de la même façon… je continuerai plutôt ma manière…
Explication : depuis toujours j’ai entendu dire, (et pu observer depuis 4 ans, même si je sais que c’est peu…), que l’approche trop « douce » pourrait paraître suspecte au cheval, et qu’il se tiendrait, donc, d’avantage sur ses gardes nous considérant comme un prédateur ou sournois.
Pour ma part, j’avance donc d’un pas franc vers le cheval, mais sans me précipiter « sur » lui, et en m’arrêtant, malgré tout, à une bonne distance. Bien sûr, dans ma marche je vais l’observer !! Et si je détectais réellement un mouvement d’insécurité chez lui, je m’arrêterai. Parfois, selon le cheval, je vais aussi m’arrêter avant d’avoir atteint son espace personnel, et je vais lui demander s’il veut venir vers moi !
Jusqu’à présent, ça toujours été plutôt « efficace ».
D’ailleurs, ça l’a été avec Eywa. Après avoir approché son père, Eywa est venu jouer avec lui… J’ai dû les « écarter » un peu, et Zip l’a éloigné. Une fois calmé, je me dirige vers lui, m’arrête et l’invite à venir.
Cécile me demande de ne pas le laisser venir directement mais qu’il doit, comme nous, voir nos signaux et s’arrêter avant d’entrer dans mon espace personnel. Il a fait cela très bien. Puis je demande à Cécile s’il sait reculer, elle me répond d’essayer en disant back et en mettant ma main sur sa poitrine, qu’il avait vu ça sur ses parents, que ça marcherait peut être. Ça a marché ! Nous l’avons bien félicité, puis il me suivait quand je suis partie vers la sortie !
Une autre chose qui m’a fait bizarre, je dirais même stressée ! Dans cette méthode, on ne touche pas avec le stick, on le secoue à leurs côtés jusqu’à ce qu’il bouge… Ça m’a vraiment stressé ! De plus chez moi, ils apprennent à ne pas bouger à ce mouvement !
Ça me fait également penser à une « dérive » (oui pour moi, c’est également un extrême, et les extrêmes ne sont jamais bons !), certains ne veulent même plus mettre de limites, en « touchant » ! Je suis désolée, mais les chevaux, entre eux, sont loin d’être tendres quand ils veulent se faire comprendre ! Les poulains apprennent rapidement, et pas par des caresses ! Loin de moi, l’idée de taper pour se faire comprendre ! Mais, par exemple, ma pouliche a bien reçu « une baffe » au moment pile ou elle a essayé de me chiquer ! Un cheval répond ou se « sauve » à un autre qui lui demande de bouger, ou tente de le mordre !
Pour résumer : j’ai aimé la présentation de Cécile (surtout envers les personnes qui ne connaissait pas trop les chevaux), et le fait qu’elle nous ai « re » montré comment détecter les signaux que nous envoyait le cheval, mais je resterai sur ma manière d’approche.

Après une bonne soupe, (même deux) et un petit carré de gâteau aux pommes, et un café, je vais vers l’atelier d’Éric. Il finissait avec le groupe et Zaki Rej. Mais Éric partant manger, je n’aurais pas l’occasion d’essayer avec Zaki. Il sera remplacé par Duke (et ma fille étant rentrée se réchauffer, je n’ai pas de photo de notre exercice ensemble)
2014.11.30.vision.pure.m.Zaki Rej   2014.11.30.vision.pure.q.Duke
Eric nous explique ce qu’il attend de nous, nous montre et demande qui veut essayer.
Cette fois je veux essayer en premier, je ne veux pas être « influencée » ! Eric me prend à part, me demande comment je me sens (il le fait avec chacun d’entre nous). Bizarrement je me sens bien, mais stressée ! Il me demande si c’est le regard des autres et que ça disparaîtra dès que je serais entrée !
Puis, il me réexplique ce qu’il attend de moi et me demande de bien visualiser ce que je vais faire.
J’entre, je vais me « présenter » à Duke (à ma façon, il est donc aussi venu vers moi). Puis je me dirige au milieu pour prendre la chambrière. Je lui demande de se mettre au pas, puis au trot. Contrairement aux apparences, Duke n’est pas ramplanplan ! Il est au contraire vif et… réceptif. Il n’est pas du tout éduqué à la voix et ça, j’ai pu vite m’en apercevoir… De lui dire au trot n’a pas été efficace ! J’ai du m’aider de la chambrière… puis je lui demande de repasser au pas, aucun souci…puis deux secondes avant de lui demander un changement de main, je reprends un peu énergiquement mon inspiration, changeant également toute mon attitude… et voilà Duke qui démarre au trot !
Je lui redemande de suite le pas, le changement de main et… je ne dis plus rien et laisse la chambrière le long de ma jambe… De ce côté je vais lui demander le pas, le trot et l’arrêt qu’en pensée (et donc par mon attitude). C’était incroyable !!! Puis j’ai fini en posant la chambrière et le laisser venir vers moi, après avoir fait un pas vers lui, pour lui dire qu’on avait terminé…
Eric me demande ce que j’en pense, ce que je retiendrai de cet exercice, mon ressenti et ce que je pourrai en faire dans ma vie… En résumé que ce soit avec un cheval connu ou pas, prendre du plaisir avant de penser « travail » !
Et pour ce qui est de la journée, elle était excellente, elle m’a permis de voir encore autre chose et de « programmer » un stage avec Eric, en juin l’an prochain sur un thème précis !
J’ai rencontré également Swanny (adhérente à une association commune : Alter Equus), nous avons eu les mêmes apréhension en entrant chez Duke : nous, on a une méthode différente et c’est un poney…. Par contre, elle a eu la chance de faire avec Zaki et a pu voir une grande différence… Elle est repartie en sachant qu’elle était, plus facilement, capable de descendre son énergie que de la monter ! J’ai également fais la connaissance de Louisa (dominicaine) et Dominique, qui m’ont demandé pleins de renseignements sur les pieds nus…
En rentrant direction les prés… !
Je cherchais un moyen de mettre en application un conseil d’Eva pour préparer le sevrage de Dipti…
Les mettre hors de vue l’une et l’autre quand elles mangent.
En même temps, il était tard, il faisait noir, j’ai remis au lendemain… Sauf que… le lendemain, pas vraiment de temps disponible, je fais donc comme d’habitude, chacun mange dans son paddock et mère et fille dans le leur ensemble.
Et, comme pour me montrer que le conseil ne valait pas la peine, Ténébra termine de manger avant Dipti, quitte le paddock et va au râtelier… là, ou la petite n’est plus visible à ses yeux !
Le plus souvent, c’est Dipti qui quitte le paddock en premier et quand c’est Ténébra, elle reste devant !
Ce qui me confirme qu’elles peuvent ne pas se voir sur le même terrain, aucun problème ! C’est vraiment le fait que Dipti quitte le pré !!
Je n’étais pas convaincu du bien fondé, car Ténébra part, déjà, des journées entières sans que cela ne pose le moindre problème ! Elles peuvent être sur une parcelle différente et très loin l’une de l’autre ! Par contre, il suffit que je prenne Dipti, et me dirige vers la sortie, pour que Ténébra arrive au galop !
C’est vraiment quand Dipti quitte « le nid » le problème !
Pour le moment je ne vois qu’une solution : continuer de sortir Dipti seule, régulièrement…
D’ailleurs à propos de sevrage, là-bas une chose m’a surprise… Le poulain était “seul” avec ses deux parents et déjà sevré (6 mois). Comme la maman était gestante, elle commençait seulement à le mettre avec les autres… de temps en temps…
N’être qu’avec les parents les 6 premiers mois, quel est l’intérêt (c’est toujours mieux que d’être qu’avec la mère) ? Comment lui apprendre la sociabilité ?
Et cette intégration en troupeau, qui n’en est pas une ??
Comme dans toute méthode, ou philosophie, tout n’est pas à prendre, même si les personnes que nous rencontrons sont sympathiques et intéressantes !

Une chose de faite !!

Petit passage au pré, petit travail avec Ténébra en liberté, je n’avais pas le temps de monter… Et… départ pour le centre médical … merci à mon mari de m’emmener (et encore plus pour le retour !!).
On arrive avec 30 mn d’avance… il me prend quand même un peu avant l’heure, au départ il était en retard…
L’infirmière m’explique qu’il y a deux manières de se « coucher » sur la table selon le procédé employé pour l’intervention. Elle va voir le médecin et m’installe. On papote de …tendinites^^. Elle ressort…
Quand elle revient, le médecin à sa suite, je ne vois qu’elle… je lui demande si on voit le kyste sur l’écran… et j’entends une voix d’homme :
-« oui on voit votre dos !
– oui, mais le kyste ? et …bonjour monsieur !
– bonjour madame…. (sourire)… je m’habille… »
Il mettait la tenue pour les rayons, puisque c’était fait sous radio.
C’est quand même incroyable, il rentre dans la salle et même pas un bonjour… Mais bon, après il a été vraiment sympa, il m’a tout expliqué… le bon comme le moins bon !
En fait, forcément, (ça aurait été trop simple), c’est un des kystes les plus récalcitrant… il peut revenir d’ici 1 mois !!!
Ensuite il m’a également expliqué l’ordre :
– par infiltration : on soigne l’articulation qui produit le kyste et on éclate le kyste (anesthésie, anti inflammatoire… bonjour les produits…)
– quand ça revient ou quand c’est un kyste isolé, on utilise le scanner, mais là pas de soin, ça sert juste à l’éclaté.
– Quand ça ne marche pas, c’est l’opération (ou retour fréquent). Ce n’est pas que la taille du kyste qui fera pencher la balance pour l’opération.
Il me badigeonne de bétadine, pique avec juste le bout de l’aiguille pour marquer ses repères… et on y va !
– Ah bien non, c’est l’anesthésie, il ne faut pas bouger !On recommence ! »
Ok, ça commence bien…. Je me contracte tout du haut pour relâcher complètement en bas et ne plus bouger…
Par contre je veux bien que l’anesthésie soit rapide…mais il a enchaîné derrière et….ça fait mal !!!! Surtout le premier coup car on ne s’y attend pas !
– « Oula c’est sous tension !!
– – j’essaie de détendre…
– Ah non … c’est là-dedans ! »
Le kyste a éclaté très vite, mais il y est retourné trois fois… il me demandait ce que je ressentais qd j’avais mal…
-« ça brûle jusque dans les fesses… ah non…c’est une crampe ! Ça fait une énorme crampe ! »
C’est ça, c’est vraiment l’effet d’une énorme crampe qui va en s’accentuant…
Une fois fini, dur, dur de se relever… le produit injecté va continuer de faire un peu mal (mais bon ça c’est franchement gérable !), et … je suis prise de nausées…
-« Ça, c’est le stress. Ça va passer ! Vous allez avoir l’effet de l’anesthésiant un moment puis, prenez les anti inflammatoire ou doliprane que vous aviez avant. Ça fera encore un peu mal à cause de la quantité de produits injecté» me dit-il souriant…
Je n’ai pas pu prendre l’escalier, et j’ai senti une belle douleur en descendant de la voiture… Donc pas de douleur constante, je devrais dire « ouf plus de douleur constante », mais attention aux mouvements…
10 jours sans monter du tout (l’infirmière me disait même au moins 1 ou 2 mois… !)
Je lui ai parlé de ma prochaine sortie, elle me dit « vous la faite au pas… » heu comment dire ^^ !
Donc je vais au moins faire les 10 jours ensuite on ira doucement… et rien ne m’empêche de la travailler en carrière en attendant ! Elle m’a rappelé que 48h sans RIEN faire mais qu’après ce serait bien de reprendre en douceur !!
Pour le moment j’avoue que je ne me sens pas capable de grand-chose hein !! je n’irais pas ni courir comme un lapin, ni remplir une brouette ^^
Ce soir, je prends d’office un anti inflammatoire pour être sure de dormir…
Et…on verra bien par la suite !
Ah quand même… j’adore la dernière phrase sur la radio de contrôle après l’intervention :
On a recrée la douleur habituelle de la patiente. Hum !!

Première longue absence de maman pour Dipti, vive le retour !!

Samedi 30 août, 18h00, je vais chercher (découvrir) le van ! Il est immense ! Je le ramène sur le pré de Claire. Batou étant dans le sas avec la longe, elle décide de le faire monter ! Après quelques hésitations et refus, mais en mode campage, (aucune violence !), il monte sans panique, dans la calme. On ne met pas la barre de queue mais Claire attend un peu avant de le faire descendre. Il cherche plus à se retourner que reculer (à travailler au sol), mais ne se précipite pas du tout !
On charge les affaires de Claire dans la voiture, puis les enfants chargent les miennes.
Je le ferais la prochaine fois à Dipti…
Dimanche matin, 7h00 j’atèle et part chercher Ténébra.

On commence d’abord par Limpio. Le van est mis de telle façon qu’il n’a pas d’échappatoire, et Claire, prend les devants, en lui mettant le mors. Il monte nickel sans hésitation. Ténébra monte seule.
Nous partons et, à cause encore de ces maudits travaux, on a un sacré détour… 1h30 de route (1h en voiture). C’est vrai que je ne roule pas vite non plus, mais on aura que des petites routes !
Limetz-Villez, enfin arrivées, nous avons à disposition un grand pré « le champs de foire ». C’est génial, place et pleins d’herbes !
DSC00209 DSC00212

On descend les chevaux et Ténébra ne me perd pas de vue ! Elle essaie de me suivre quand je pars prendre le café ! Je dis à Claire que c’est dans ces moments, qu’on sait qu’on est bien leur référent…
DSC00213

Nous sommes 10 cavaliers (5 chevaux pieds nus !) et Laurent en vélo !
Le matin c’est presque 18 km et assez technique ! De beaux dénivelés ! On a dû descendre une fois, pas tant à cause de la pente, mais c’était un peu humide et glissant !
GOPR0260

Nous avons deux nouveaux dans l’association, plus deux qui n’étaient pas encore sortis avec l’Asso. Pour leur première sortie, nous les avons gâtés!!
Le pique-nique extra…grâce à une assistance de choc ! Les lignes d’attaches prêtes (avec une voiture !!), une table mise avec une nappe et un joli coin herbeux !
DSC00262 DSC00263

Une bonne ambiance, des chevaux plutôt calmes nous ont permis de rester ensembles toute la matinée.
Ma Ténébra m’a surprise ! Toute la matinée, j’ai pu rester avec Aurélie en dernière position ! Elle a juste essayé 2 fois d’aller devant, mais n’a pas insisté ! Elle a même brouté !!
L’aprèm, on s’est séparé (pas volontairement mais 3 plus moi avancions un peu plus vite…), et comme Ténébra avait été sympa le matin (à part un galop, parce que je l’ai empêché de le prendre et qu’elle a voulu à tout prix rattraper les premiers chevaux devant elle…), je l’ai laissé aller avec le groupe de tête.
DSC00303

L’aprèm, nous avons presque 13 km, moins technique et avec de superbes vues ! On s’est régalé ! D’autant plus qu’on a eu pas mal de plaines (j’ai chopé un coup de soleil !), c’est appréciable et ça change de notre forêt !
DSC00293

On embarque, se dit au revoir et notre joie est visible. Certains vont avoir lus de route que d’autres, mais peu importe, ils sont content ! Embarquement de Limpio, hum ^^ Claire a oublié son filet/mors au pré, elle y va quand même avec le licol… Pas convaincue… Il monte du premier coup…sauf….. que Claire doit passer sous la barre de poitrail et du coup s’arrête ! et là…. Misère… Limpio recule avec un coup d’épaule et se barre ! Une fois, une autre fois avec l’hackamors, là il se cabre (je dois reculer de 3 pas TRES vite pour l’éviter !), il s’arrête car pris les pieds dans les rênes (la longe il sait l’éviter ais là…)… Claire emprunte le mors de Michel, il recommence une fois mais, cette fois, elle ne le lâche pas ! Ensuite il monte…. Ténébra a fait mine de…elle n’a pas voulu monter seule, mais j’ai juste eu à entrer dans le van et lui demander de venir !
Là encore, elle m’a surprise car elle a dû attendre dans le van deux fois avant qu’on ne parte vraiment ! La deuxième fois on commençait à partir, et Aurélie n’arrivait pas à monter son cheval…
1h30 encore de route et on arrive … Je me garde de nouveau dans le pré de Claire et ramène Ténébra. Batou est arrivé au galop !
Dipti….ah Dipti ….
Elle arrive (aussi) au petit galop, comme d’habitude, près du portail… me laisse entrer avec sa mère, et pendant que je referme le portail, Dipti sent sa mère de la croupe aux naseaux ! Puis…elle se dresse, encolure droite, oreilles droites, regarde sa mère et, tape deux grands coups de l’antérieur au sol !! Puis remet son nez contre celui de sa mère (restée impassible !!), et fait le snapping ^^
La prochaine longue sortie c’est le 21 septembre !
En tout cas j’ai trouvé une Ténébra supère ! Elle a quand même fait sa « jument » en ligne d’attache avec le cheval d’Aurélie, avec qui on était le matin, en voulant passer sous le fil pour le voir de plus près !!
DSC00267
Nous sommes reparties du pré vers 20h15 !! Heureusement que le van, je ne devais le ramener qu’aujourd’hui !! Surtout vu…..
A cause de ces p…..de travaux, je commence par faire un détour de 15 km (en plus) !… je loupe une petite rue (je m’étais avancée un peu pour vérifier si je passais car ça semblait plus à un chemin qu’une route !!) en pensant reculer si c’était bon …
Au moment de reculer….4 voitures derrière moi…. Du coup je continu ma route, le GPS recalcule et là….misère !!!!
Je me retrouve avec le van coincé dans un passage hyper étroit… Un monsieur et ses deux petites filles m’aideront en m’en dégager… J’ai dû abandonner l’idée de passer de l’avant à cause d’une borne qui m’empêchait de braquer suffisamment…. En essayant d’aller de l’avant, je me suis d’avantage bloquée car plus aucune manœuvre possible entre la voiture et le van… je dételle et on le déplace à la main….
Et là, on rigole !! Je demande à un mec qui (très nonchalamment !!!!!) déchargeait une voiture : « vous n’auriez pas quels bras forts pour nous aider à pousser ? » (Monter une roue sur le trottoir dur, dur !)… Il me montre qu’il décharge… « J’ai oublié qu’on était à Montfort ! » Le monsieur qui m’aidait n’était pas de Montfort…^^.
Ensuite il a fallu tout redescendre…avec des voitures garées, des murs qui font des angles…. J’ai fini par y arriver et sans rien esquinter !!!!! Par contre, j’étais trempée et j’ai laissé Marine le rentrer chez elle !!
Heureusement la prochaine sortie est moins loin, et les travaux seront terminés !!!
Allez go, les vidéos et photos !

Sortie, sortie, sortie… !

Douleur, douleur, douleur ^^, forcément, là ça va un peu avec !
Porter et tourner en « lançant » une selle de 15 kg…..ça n’aide pas ! Tant pis, les balades c’est trop bon ! Et encore, aujourd’hui pour ne plus la « lancer », j’ai utilisé un montoir; ainsi, je la pose !!
Et cela faisait un moment (longgggg moment) que je ne m’étais pas retrouvée dans l’inconnu, seule avec ma Ténébra !
J’ai décidé de tenter d’aller, en suivant la carte, aux Etangs de Guiperreux…
Je suis fière de moi, de la sortie du pré, jusqu’à l’endroit où j’avais décidé que je verrais sur place, aucune faute !!
La jument tentait bien, par moment, quand on a commencé à aller sur les chemins « inconnus », de me faire tourner là où je ne voulais pas …voir même hennir !
Un chemin droit, aussi long et caillouteux que le Belsédère !
2014.08.02.a.guiperreux.tenebra
Ensuite, je change donc la direction pour essayer d’aller sur le bord de cet étang… et bien je n’y suis pas parvenue. Pa rapport à la carte, deux chemins sont, semble-t-il, devenus inexistants, et un autre une propriété privée…
Comme je veux absolument y aller…et bien on fait une petite boucle et quelques demi-tours…. Je finis par abandonner et on rentre…
J’adore Ténébra qui se laisse surprendre par le grillage d’une propriété devenue privée (bon le chemin était bien envahie de fougères mais on le voyait bien^^). Elle regarde à droite, à gauche…et on fait demi-tour ^^
On voit encore très bien le chemin qui s’arrête pile devant !
2014.08.02.f.guiperreux.tenebra
Une autre boucle (mais volontaire) sur un GR, nous pose une belle difficulté ! Je descends… mais même là, son postérieur n’est pas assez en avant de la plaque de pierre et la « marche » est haute… elle se retrouve à genoux…. Je cherche sur le côté une autre solution, c’est très étroit, je lui demande d’attendre le temps de vérifier un peu plus haut…elle a du mal, elle veut rester collée à moi ! Par contre au moment de passer, elle attend bien que je lui dise de venir !
2014.08.02.u.guiperreux.tenebra
Donc ce GR est repéré et vraiment à éviter….
Du coup, quand on redescend, je range la carte et la laisse gérer le retour ! A un moment, je me dis qu’elle ne prend vraiment pas le chemin le plus court, mais quand j’ai regardé le tracé, enfin de compte, j’ai une jument qui gère très bien !!
Une quinzaine de km jeudi, 17 km vendredi et 21 aujourd’hui… Demain, une petite de prévue avec Catherine, et lundi, repos bien mérité !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 372 autres abonnés